Etre actrice c'est dur...

Publié le par Julie Moreau

...surtout quand on est pas bien entouré! Cette semaine je me suis lancée dans deux carrières différentes: j'ai décidé de devenir patineuse artistique et actrice! Oui, j'en vois déjà d'ici qui manquent de s'étouffer de rire  en m'imaginant  faire l'une ou  l'autre de ces choses, mais passons. Deux carrières donc, et pour ne pas perdre de temps je fais les deux en même temps, histoire d'être prête pour la prochaine remise des oscars et les prochains JO. Pour me soutenir, une coéquipière de choc, la réalisatrice coacheuse espagnole Veronica Alcantara Hernandez, mon appareil photo numérique et une petite poignée d'admirateurs.

Elle commence par me dire de faire un tour et de me casser la gueule au moment qui me semblera le plus opportun. Je fais mon tour, et décide d'attendre d'être plus échauffée avant de réaliser la cascade. Après avoir parlé deux minutes avec mon coach je reparts. Je refais un petit tour, et enfin, grâce à un grand talent et à une totale improvisation de mon lacet qui s'est défait et glissé sous le patin sans me prévenir, je me vautre majestueusement sur la glace, du grand art digne d'un oscar! Lorsque je me relève je retourne voir ma réalisatrice: la conne n'a pas filmé, elle ne m'a même pas vu! C'est la deuxième fois qu'elle me fait le coup, la première fois c'était au bowling, lorsque j'ai essayé de lancer une boule et que j'ai fini pratiquement au milieu de la piste, tout le monde m'avait vu, sauf elle! Ici c'était pareil, tous le monde m'a vu, tous mes étudiants (parce que c'était une sortie proposée par le campus), et ma petite poignée d'amis et pas elle. Elle n'a même pas voulu  me croire, il a fallu que je lui montre les deux énormes bleus que j'avais sur chaque genoux deux jours plus tard. Comment voulez vous arriver à quelque chose avec un entourage comme ça? Bon pour me consoler je me dis qu'au moins cette fois ci, certains en ont profité, pas comme à mon gros plouf de San Francisco. C'est con quand même, trois chutes mémorables et toujours pas les 500 balles de vidéo gag à la clé. Le monde est mal fait!

Publié dans libertyland

Commenter cet article

cindy-in-vancouver 08/03/2006 22:37

bah dis donc t'en mets du temps pour lire tes commentaires... lol

Julie 08/03/2006 06:19

ouais, bah toi tu ne m'as jamais vue sur scène!

cindy 23/02/2006 05:53

tu peux toujours recommencer: #1, parce que c'est fun; #2, parce que tu est une actrice pro que les multiples prises d'une meme scene n'effraient pas. deshinibe le talent qui est en toi. je compte sur toi. VAS-Y JULIE!!!